Les échos du café littéraire #1

Cette fois, le prix est lancé !

Seize lecteurs et lectrices se sont déplacés samedi 19 février pour participer au tout premier café littéraire 2011. La discussion a été riche et animée, grâce à l'engagement des participants dans la découverte de la sélection : chacun d’entre eux avait lu au moins deux — et jusqu’à cinq pour les plus rapides — des six romans proposés.

Chacun s’est employé à décrire ce qui lui avait plu dans ces premières découvertes, à partager ses premières impressions auprès des autres lecteurs. Et aucun roman ne semble vous laisser indifférents.

 

La tendre ironie de Jean Echenoz pour son personnage a séduit la plupart, de même que la pudeur d'Antoine Choplin pour évoquer une relation père-fils difficile, ou encore les évocations émouvantes de Jean-Pierre Spilmont et de Sylvie Aymard. L'entreprise pharaonique de Maylis de Kerangal et la densité de son écriture ont suscité des réactions plus contrastées, de même que l'expression des réalités cyniques du monde globalisé selon Fabrice Humbert.

La qualité et la finesse des interventions ont fait de vous tous, lors de cette rencontre chaleureuse, les véritables acteurs d'un prix qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

 

Notre prochain rendez-vous est le samedi 19 mars à 10h30. Dans la perspective de vous livrer quelques aspects méconnus de la vaste chaîne du livre, nous aurons le plaisir d’accueillir un éditeur, Olivier Brun (des éditions la Dragonne) et Antoine Mouton, écrivain. Ils croiseront pour nous leurs regards sur les enjeux de l’édition indépendante et la création littéraire.

 

Que vous ayez ou non été présents au premier café littéraire, vous serez les bienvenus !

Écrire commentaire

Commentaires : 0