Jean-Pierre Spilmont, Sébastien

Éditions La Fosse aux ours

Tout commence dans un bureau dans lequel un adulte s’entretient avec un adolescent. Rejeté par ses parents dont l’existence est tout entière accaparée par leur commerce, le jeune Sébastien Lefrançois est la honte de la famille. Mauvais à l’école, jugé comme attardé, il est placé à l’institut médical « Les Étangs » où il fait la connaissance d’un camarade d’infortune, Dubochel. Sébastien manque cruellement d’affection et perçoit l’univers des adultes comme un monde de défiance et de déceptions. Il se protège en se murant dans le silence. La seule personne à qui Sébastien voue une affection sans bornes, c’est son grand-père invalide, ancien de la Guerre d’Algérie, qu’il rejoint chaque week-end et pendant les vacances. Au fil de ses échanges laborieux avec l’adulte, nous découvrons le destin de cet enfant dévasté, victime innocente d’une faillite familiale et historique annoncée. Jean-Pierre Spilmont, avec un style parfaitement envoûtant, nous livre une indicible tragédie où les émotions gagnent en intensité jusqu’à l’apogée terrible du dénouement.

 

A. Herbin